ENSEIGNEMENT DU JOUR : L’INTUITION ET LA COLÈRE - The journal - L'Atelier 13
Livraison France offerte dès 150,00 €
Nous contacter : contact@latelier13.com

ENSEIGNEMENT DU JOUR : L’INTUITION ET LA COLÈRE

A4A710EB-E6F3-480C-AE29-67AEE0D518BD

Il y a eu cet épisode, ce matin, complètement anodin et sans autre conséquence que celle que j’ai envie de raconter ici, où, alors que le cours de yoga ne se tenait pas dans un de mes studios favoris, je me suis rabattue sur cet autre studio dans lequel je ne vais que rarement c’est vrai, car j‘aime beaucoup moins l’énergie qu’il dégage - à chaque fois je me dis « allez détachement, fais abstraction ». Bref, le timing était bon, c’était pas loin, il y avait un cours qui débutait dans 10 minutes, avec un prof avec qui j’avais envie de pratiquer depuis longtemps, je saute sur mon scoot et j’y vais. Sauf qu’on me dit que ma carte a expiré en 2019 et n’est plus valable malgré les deux cours qui restent dessus. Qu’on peut me les recréditer si j’en reprends une. Ca m’a laissée comme deux ronds de flan (j’adore cette expression ;-)). J’ai réfléchi une seconde et puis j’ai dit « ok, ben vous savez quoi, c’est fini pour moi ici » et je suis partie. Ils ne me reverraient plus. 

Une fois dehors j’ai fait demi-jour parce que quand même, j’avais mon mot à dire, cette colère qui montait. J’étais enceinte, et puis y a eu le confinement, et puis un cours de yoga ça va, ça se périme pas, ça reste payé, alors quand même peut-être qu’ils pourraient réfléchir à deux fois à leur politique commerciale. Je suis revenue me pointer devant la minette derrière son comptoir qui m’a regardée genre « bah qu’est-ce que vous revenez faire ici », m’a dit qu’elle ne pouvait rien faire et que je pouvais m’adresser à sa responsable en me désignant une jeune femme derrière son ordinateur sur la gauche. 

Et là j’ai compris que j’avais même pas envie de lui dire ce que j’en pensais, surtout pas envie de négocier deux cours, encore moins de laisser mon argent ici, mais surtout, je n’avais aucune envie de laisser sortir une colère inutile et vaine qui de fait ne regardait que moi (elle, elle s’en fiche bien, c’est juste la gestion factuelle d’une cliente mécontente, ou une cliente perdue certes, mais bon, de toutes façons, c’est le roulement naturel, il y en aura d’autres). J’ai accepté ma colère et surtout entendu le message qu’elle me faisait passer, et elle s’est éteinte en me laissant apaisée et alignée. C’est décidé et c’est clair, je ne viendrai plus ici.

Pourquoi je raconte cette histoire sans grand intérêt, d’autant que toutes les cartes d’abonnement expirent, qu’on le sait, que c’est la loi commerciale et que c’est comme ça et pas si grave. Ce que je veux dire, c’est que quand votre intuition vous envoie un message auquel vous ne prêtez pas l’attention qu’il demande (ici pour moi, en l’occurence : je ne suis pas faite pour pratiquer dans ce studio qui ne me convient pas), elle se charge de vous l’envoyer de façon bien plus évidente. Et il me semble qu’il en est ainsi pour tous les messages qu’elle veut vous faire passer. C’était le message que moi je devais recevoir aujourd’hui et que je veillerai à appliquer au reste de ma vie pour rester alignée.

 

Commentaires

  • Sophie -

    Good on you mon agnelle 🙌🏻 Marvelous intuition.
    Life is too short to be mad.

    • anne-sophie -

      Pas tjrs facile hein, mais on y travaille…

  • Natacha -

    Tellement juste
    Tellement évident
    Mais encore faut il avoir la lucidité de le penser, de l exprimer, de l écrire.
    C’est pour cela que j aime vous lire ou vous entendre.
    Natacha

    • anne-sophie -

      Avec le temps je réalise que mon process d’analyse des situations prend souvent le même chemin… il faut laisser les choses décanter…

  • Pascale -

    Anne-Sophie , j’ai ri en lisant «  pot yaourt périmé «  et des événements similaires me sont revenus en mémoire. Savoir écouter son intuition , le message de notre conscience supérieure n’est pas toujours une balade en forêt , alors Big up 👏💪🏻. Je te recommande le yoga kundalini en ce moment pour 40jrs avec Lili @lilibarbery c’est dans le thème .

  • Anne -

    When it’s not meant to be.. It’s not meant. Bref😊 c’est peut être une bonne chose que la carte d abonnement soit périmée..

  • Caroline -

    Comme c’est vrai…
    Quand c’est simple c’est que nous sommes sur la bonne route…quand c’est compliqué c’est que nous devons changer de route…
    J’adore votre philosophie!!
    Dans ce genre de situation, je pratique le Ho’oponopono, technique de guérison Hawaïenne, qui efface, petit à petit les mémoires inconscientes.
    Belle soirée
    Caroline

    • anne-sophie -

      Ah je vais regarder ça, merci !

  • Cenina -

    J’appelle ça le okness, un truc entendu en stage il y a longtemps, ce système de verrou en nous, plein de petites clés à débloquer et quelquefois, une seule reste fermée, on tente, on y va, on croit que c’est ok, même si au fond on sait qu’il reste un truc fermé et ….non . Un seul verrou fermé suffit à bloquer le reste..Tu as raison, bien souvent..on le savait déjà ! Merci pour ces mots.

  • Sabine -

    Bien dis tout cela , cependant j’ai quand même beaucoup de mal avec ces limitations et à Boulogne c’est partout et bien moi cela me bloque dans les achats de séances! Et j’ai pris la mauvaise habitude d’en faire chez moi même si les studios me manquent .

  • Chrysoline -

    J’ai bien aimé ton billet d’humeur 😊
    Tu as su passer outre ta colère et c’est tout à ton honneur… je n’y arrive pas et je le regrette ensuite en me disant que ça m’a juste agacé moi 🙃

  • Lucia -

    Tellement ça …..on passe à côté de plein de signes ….. et si c ´était arrivé avant ce fameux confinement , peut être auriez vous «  vainement » essayé de défendre votre façon de penser …… ….nos priorités changent et ça même en quelques mois …. c est ce que je me dis.
    Bonne journée

    • anne-sophie -

      On ne le fait que pour nous, en effet, et j’ai compris que je n’avais pas ni besoin ni envie de le faire, qu’il suffisait juste de comprendre que c’était le moment de passer à autre chose. C’est satisfaisant, comme disent les jeunes !

  • Benedicte -

    Exactement !

    • Helene -

      C est tellement vrai ce que vous dites. Il y a des choses, des messages un peu subliminaux auxquels on devrait porter plus d attention. Je m’étais rendue compte de cela il y quelques temps : parfois on agit de façon anodine par rapport à quelque chose et puis en avançant on se rend compte que non, ce n était pas anodin mais comme le fil d’une pelote qui serait tiré pour nous emmener quelque part. Bref, je ne sais pas si je suis claire mais je comprends votre message et cela me parle. Je vous suis sur Instagram depuis quelques temps. J ai aussi 4 enfants (de 15 à 9 ans) et un travail très prenant. Je me retrouve dans beaucoup de vos propos, coups de gueule…. ca fait du bien de voir que l’on est pas seule à être sidérée par certaines choses (bonnes ou mauvaises). Bravo pour tout, pour vos pensées, vos choix et pour l amour que vous laissez transparaître. J adore votre compte….ne changez rien 😊

      • anne-sophie -

        Si c’est très clair ! Rien n’est du au hasard, je le crois fondamentalement !

  • Bodiniet -

    Je retiens et vais suivre mon intuition tt a l’heure pour un cours de yoga d’essai… j’ai laissé tomber une salle de sport ou j’allais depuis 2ans1/2 ( les derniers temps contrainte) donc la je dois me faire confiance , et tenir compte de mon ressenti. Merci pour votre partage, ils exagèrent, mauvais karma

  • Andrea -

    Ce post me parle tant ! J’avais eu la même mésaventure vécu un studio de yoga que je fréquentais il y a quelques années, ça m’a énervé donc je n’y suis plus retournée. Cherchant à intensifier ma pratique je discute avec une collègue qui fréquente ce studio que j’avais déserté et j’y retourne avec elle. Les séances de passent bien mais la gérante passe à un système d’abonnement mensuel : je décide de m’y inscrire quand même me disant que la, clairement elle pourra plus me faire le coup des cours périmés. Quelle n’était pas ma surprise quand j’ai découvert que tous les mois elle remettait la balance de cours à zéro, que j’ai assisté à 10 cours ou à aucun (comme pendant le confinement) et pourtant le contrat stipulait bien que le nombre de cours était sur l’annee ! Je pourrais lui en parler, je sais que je suis dans mon droit mais tant pis, à la fin de mon engagement je n’y remets plus les pieds et c’est tout, je ne veux plus de cette colère !

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ou partagé